Test 12mm f/2 Pergear, L’ultra grand-angle pour votre Fujifilm.

Dernière mise à jour:

J’ai toujours préféré acheter les objectifs natifs pour mon boîtier Fujifilm. Ils sont d’excellente qualité, même les entrées de gamme ne déçoivent pas. Cependant, le coût d’une optique Fujifilm et la qualité grandissante des objectifs de marque tierces m’ont emmené à acquérir le 12mm F/2 de Pergear.

optique Pergear 12mm F2
Tout en métal, il se mari à merveille avec le look rétro du Fujifilm.

Fujifilm propose différents objectifs qui couvrent une distance focale large. Le plus grand angle proposé par la marque est le Fujinon XF 14mm F2.8 R, et son prix avoisine les 800 euros à l’heure où j’écris ces mots. Le Pearger 12mm ne m’a couté que 199 €. Alors bien sûr la comparaison entre ces deux optiques n’a aucun sens ici, elles sont toutes deux complètement différentes.

Ce qui différencie en premier lieu le Pearger 12mm F/2 c’est qu’il est 100% manuel, comprenez qu’il ne possède aucune communication électronique avec le boîtier. Vous ne pourrez donc pas récupérer certains exifs, ou utiliser l’écran de votre appareil photo. Avant de vous alarmer, sachez que pour l’usage véritable de cet objectif, à savoir des paysages, de l’architecture et de l’immobilier, ces informations ne vous sont absolument pas indispensables, et l’économie considérable sur son prix compense largement cette lacune.

Pergear en quelques mots

Avant d’entamer l’écriture du test à proprement parler, je vous présente en quelques mots la marque Pergear : c’est une société chinoise qui propose une gamme d’objectifs, et un distributeur de nombreuses marques notables comme 7Artisans, Aputure, Zhiyun, Godox, Viltrox, TTArtisan et bien d’autres.

Ayant eu un contact privilégié avec l’un de leurs collaborateurs pour le marché français, je me suis laissé tenter, sans trop de risque sur mon investissement. Pergear propose différentes optiques, déclinées dans de nombreuses montures reflex et hybrides, dont Fujifilm.

A qui s’adresse le Pergear 12mm F2 ?

Les optiques fixes à focale large ont pour avantage d’offrir une très faible distorsion, et une belle résolution en partant du centre. Une focale de 12mm offre une polyvalence qui permet de capturer non seulement des photos de paysage et d’architecture, mais aussi d’obtenir une excellente qualité d’image lors de la prise de vue immobilière, dans des espaces confinés.

Pour vous donner une idée de ce que vous obtiendrez avec un 12mm (avec un capteur APS-C), voici des images comparatives, prises au même endroit, à la même distance.

test Pergear 12mm
12mm
18mm
35mm

Bien que l’optique soit 100% manuelle, en utilisant les échelles de distance de mise au point et de profondeur de champ indiquées sur la bague de mise au point, il est très aisé de prendre des photographies tout en gardant la profondeur de champ souhaitée. J’ai hâte de l’essayer pour réaliser des photos de ciels étoilés !

avis optique Pergear 12mm
Un grand angle permet d’obtenir beaucoup d’éléments dans sa photo avec très peu de recul.
test objectif Pergear 12mm

Construction de l’optique Pergear 12mm F/2

Dans l’ensemble, sa construction de métal et de verre lui confère une allure haut de gamme. Il est dense et assez lourd compte tenu de sa petite taille, et semble assez solide. La monture est parfaite, et s’adapte sans peine sur les différents boitiers Fujifilm. Il n’est bien sûr pas tropicalisé, et je n’irai pas le tester sur ce terrain !

Sa mise au point se fait manuellement. Cependant, il est facile de trouver le point le plus net en utilisant l’assistance de mise au point de votre boîtier (suer ce sujet, reportez-vous à votre manuel d’utilisation). De plus, compte tenu de la grande ouverture, avec une ouverture à F/8 et sa bague de mise au point placé sur « infini » on obtient sans aucun effort, et à chaque fois, une image avec une grande profondeur de champ et très détaillée.

Pour utiliser les grandes ouvertures, des repères sur l’optique vous indiquent la distance minimale pour réussir votre photo. C’est bien utile, surtout si vous n’utilisez pas l’assistance de mise au point, ou que votre vue n’est pas au meilleur de sa forme. Un peu comme moi, quoi !

Les bagues d’ouverture et de mise au point sont très souples, fluides et silencieuses, l’optique pourrait à mon humble avis également convenir à un cinéaste qui recherche un grand angle lumineux.

objectif Pergear 12mm F2
L’objectif Pergear 12mm F.2 est disponible en différentes montures pour Sony, Canon, Nikon et Fuji.
test Pergear 12mm F2
avis objectif Permgear 12mm

Caractéristiques

  • Focale : 12mm (18 mm en format APS-C)
  • Construction de l’objectif : 12 éléments en 9 groupes
  • Angle de vue : 97 °
  • Max. ouverture : F2
  • Min. ouverture : F22
  • Nombre de lames : 10 (ouverture de diaphragme arrondie)
  • Plage de mise au point : env. 20 cm / 0,66 pieds – ∞
  • Dimensions extérieures : ø66mm x59,5mm
  • Poids (optique nue) : env. 300g

Qualité des images

Honnêtement, je n’espérais pas une qualité optique exceptionnelle. À moins de 199 €, on ne s’attend pas à des merveilles. Eh bien je peux vous affirmer que je suis bluffé, vraiment.

En ce qui concerne la netteté, on obtient beaucoup de détails, les distorsions dans les perspectives sont à peine visibles lorsque vous avez la possibilité de vous tenir bien en face, et pour redresser les perspectives, votre logiciel de traitement le fera sans sourciller.

Alors bien sûr, à pleine ouverture, et très près de votre sujet, le bokeh est un peu étrange, mais ce n’est pas une optique adapté à ce genre de photos. Tout ce qui se trouve au centre du cadre a beaucoup de détails, les extrémités se rattrapent à partir de f/4. Un problème ? Pas vraiment, car avec sa large focale, vous n’aurez probablement pas besoin d’un rendu de détails extrêmes dans les coins, et si vous devez vraiment utiliser de grandes ouvertures dans peu de recul, il suffit de placer dans les coins ce que vous supprimerez au recadrage pus tard.

Sa luminosité rend beaucoup de service en intérieur, dans une église ou un appartement, inutile de monter en ISO. Ça aussi c’est un plus.

reflet Pergear 12mm f2
Une bien belle étoile obtenu à F22.
bokeh Pergear 12mm f2
À pleine ouverture, F2, le bokeh s’étire.

Le bokeh

Un petit mot sur la profondeur de champ, car le résultat peut par moment être déroutant. C’est vrai lorsque vous être incliné par rapport au plan, ou selon les matières. L’effet étiré s’estompe rapidement lorsque vous êtes bien en face de votre sujet ou que les matières du second plan sont plus lisses, moins structurées. Comme en témoignent les images ci-dessous.

test Pergear 12mm f2
F/2
test Pergear 12mm F2
F/2.8
avis Pergear 12mm f2
F/4
12mm Fuji
F/8

Défauts d’optique

En ce qui concerne les aberrations, les bords à contraste élevé ne révèlent pas de franges significatives. Le vignettage est quasi inexistant également.
Les reflets arrivent rapidement lorsque vous orientez votre objectif vers une source de lumière trop vive, mais certains apprécieront le joli flare coloré. L’étoile obtenue à f/22 est juste superbe. Chose que j’ai du mal à obtenir avec mes objectifs Fujifilm.

Conclusion

Le Pergear 12 mm f / 2 est un objectif grand angle abordable avec une excellente qualité de fabrication. Il a une bonne netteté au centre, avec les extrémités plus douces. Il reste cependant idéal pour obtenir des plans larges vraiment détaillées. L’objectif 12mm Fuji F2 de Pergear est pour moi une excellente alternative pour ceux qui la mise au point manuelle ne rebute pas, et ont un budget serré.

Livrée avec une poche de protection que l’on peut fixer à sa ceinture, et un pare-soleil en métal, cette optique est assez bluffante dans son ensemble de par sa construction qui inspire confiance, et la qualité des images obtenues.

objectif Pergear 12mm F2
Avis Pergear 12mm F2
Construction
Qualité du verre
Qualité photo
4.3
Code de réduction Amazon de 5%: 2O245ESA

Virusphoto est un blog d’actualité et d’inspiration photo, avec un forum dédié aux passionnés de photographie numérique.

Nous suivre sur les réseaux sociaux