La formation cinématographique, nouvelle tendance après la photographie ?

Le photographe doit-il se former au cinéma pour étendre ses compétences ?

Dans un monde où l’audiovisuel prend une place prépondérante, la formation cinématographique émerge comme une voie passionnante pour ceux qui souhaitent transcender leur passion pour la photographie et s’immerger dans l’univers du cinéma. Cet article explore les facettes de ce métier devenu une tendance incontournable pour les photographes, et les possibilités de formation en école, en ligne ou en autodidacte.

Textes : Frédéric Hiard
Photographies : Unsplash
Liens affiliés : oui

Formation cinema
Aujourd’hui, un nombre croissant de photographes s’orientent vers le cinéma et la vidéo, cherchant à diversifier leurs compétences et leurs services. Cette transition peut être vue comme une tendance ou comme une évolution naturelle du métier de l’image, évoluant de la capture d’images statiques à celle d’images en mouvement.

Pourquoi les photographes se tournent vers la vidéo et le cinéma

Évolution naturelle des compétences

Depuis quelques années, je constate que les photographes se tournent de plus en plus vers la vidéo et le cinéma, qui représente une évolution naturelle de leurs compétences. Comme vous pouvez le voir sur cette page du CLCF, la photographie et le cinéma partagent plusieurs fondamentaux, comme la composition, l’éclairage, et la narration visuelle.

Les photographes possèdent déjà une sensibilité artistique et une compréhension de l’image qui peuvent être transposées dans le monde du cinéma et de la vidéo. Ces compétences leur permettent d’apprendre plus facilement les fondamentaux et se concentrer sur les techniques de prises de vue cinématique et la créativité.

Diversification et opportunités de carrière

Avec l’évolution du marché et des technologies, les photographes cherchent à diversifier leurs compétences pour saisir de nouvelles opportunités. Moi-même je me surprends à proposer de plus en plus de clips courts plutôt que de la photo pour présenter un produit. L’animation offre une narration plus immersive qu’une image fixe.

Le cinéma et la vidéo offrent des débouchés supplémentaires, notamment dans la publicité, les médias numériques, et le divertissement. Cette diversification permet aux photographes de rester pertinents et compétitifs dans un paysage médiatique en constante évolution.

Influence des plateformes numériques

L’essor des plateformes numériques comme YouTube a également joué un rôle significatif. Ces plateformes ont créé une demande croissante de contenu vidéo de qualité, ouvrant de nouvelles avenues pour les photographes pour monétiser leurs compétences et leur créativité.

Il n’est pas rare de voir des photographes que l’on suit avec intérêt sur Youtube ou Instagram, proposer aujourd’hui des tips sur la manière de filmer un reportage, et réaliser un clip vidéo pour une marque ou un artiste.

Je pense notamment à Olivier Schmitt dont j’ai suivi les débuts photographiques avant de se lancer corps et âme dans la narration cinématographique. Et il faut avouer que lorsque l’on suit une personne qui se forme ‘en live’ et que l’on voit progresser, ça donne envie d’en faire autant.

Se former à la vidéo
L’avancée constante des technologies que nous utilisons chaque jour nous offre un accès illimité à la créativité. Cependant, rien n’est acquis sans effort, et même l’utilisation d’un smartphone pour la vidéo nécessite une formation pour maîtriser pleinement les techniques associées au cinéma.

L’évolution du matériel

Ce n’est pas nouveau, je me souviens d’ailleurs de débats houleux sur les forums quand la vidéo est venue se greffer sur nos appareils photos. Aujourd’hui, non seulement nos boitiers sont devenus de véritables caméras, mais on peut aussi filmer de manière professionnel avec un smartphone. Preuve en est ces films tournés avec un iPhone Pro.

De la même manière que la photographique s’est ouverte à tous, la vidéo devient ‘un mode de vie’ à part entière pour de nombreux créatifs. Photographe, Youtubeurs, vlogueurs voyage, vidéaste de mariage, dont beaucoup sont équipés d’un drone aujourd’hui … Tout est filmé de manière de plus en plus cinématographique.

Un monde de créativité et de technique

Un vidéaste se cache-t-il derrière chaque photographe ? On ne va pas se mentir, bien qu’un photographe aura sans doute plus de facilité à se former, cela reste deux professions différentes, et il serait mensonger de dire que le passage de l’un à l’autre se fait facilement.

La formation en cinématographie n’est pas seulement une question de maîtrise technique. Elle englobe également une forte composante créative, encourageant les étudiants à développer leur propre vision artistique. Cela implique souvent des cours sur l’histoire du cinéma, l’analyse filmique, ainsi que des ateliers pratiques pour expérimenter différents styles et techniques de narration.

Bon ok, je vous l’accorde, en photographie aussi, si l’on aspire du moins à une vision plus artistique du métier. Mais croyez-moi, passer d’un plan photo à un plan vidéo, c’est très différent. Bien qu’autodidacte, je sais pertinemment que la formation en photo ou en vidéo devient ensuite indispensable, car elle apporte une vision plus professionnelle d’un métier, on nous corrige, on nous pousse, et surtout on partage. Seul, on stagne et on travaille dans l’obscurité.

Comprendre la formation cinématographique

La formation cinématographique est un parcours éducatif qui vise à inculquer les compétences techniques, artistiques et théoriques nécessaires pour exceller dans l’industrie du cinéma. Elle couvre un large éventail de disciplines, allant de la réalisation à la production, en passant par le scénario, la direction de la photographie, le montage et bien d’autres aspects.

Ok, là vous vous dites qu’un photographe ne vise pas forcément les plateaux de cinéma. Et pourtant, lorsque l’on suit de près les vidéastes professionnels, dans de nombreux domaines, les plus talentueux se sont formés aux techniques cinématographique.

Les plans, les enchainements, la gestion de la lumières, et toutes les astuces qui vont rendre votre film spectaculaire, proviennent du cinéma. L’inspiration y est tellement grande, que l’on y transpose vite un effet, une ambiance ou un rendu à nos vidéos les plus lambda, même notre film de vacances et la video d’un mariage ressemble plus aujourd’hui à un teaser Holywoodien. Fini les films de qualité VHS avec le camescope de papa.

Se former au cinéma
Se former à la vidéo

Les principaux domaines de spécialisation en cinématographie

Une bonne formation cinématographique devrait vous apporter un expertise dans différents domaines qui vous permettra de maitriser l’ensemble des compétences nécessaires :

  1. Réalisation
  2. Scénarisation
  3. Direction de la photographie
  4. Montage
  5. Production
  6. Design sonore

Avantages et inconvénients de la formation cinématographique

Avantages

  • Développement de compétences polyvalentes: Les étudiants acquièrent une gamme de compétences, des aspects techniques aux compétences narratives qui sont difficilement accessible lorsque l’on se lance en tant qu’autodidacte.
  • Opportunités de réseautage: Les formations offrent souvent des occasions de rencontrer des professionnels et de créer des liens dans l’industrie. Là encore, il y a peu de chance de rencontrer des personnalités fortes qui pourront vous conseiller voir vous mentorer.
  • Accès à des équipements de pointe: Les institutions de formation fournissent généralement un accès à du matériel professionnel. Lorsque l’on débute, l’investissement peu vite être un frein, même avec du matériel débutant, il faut prévoir de nombreux achats avant de pouvoir commencer à filmer correctement.

Inconvénients

  • Coût potentiellement élevé: Les formations peuvent être onéreuses, surtout dans les établissements de renom. Mais l’expérience acquise permet aussi de revoir ses tarifs à la hausse et l’investissement en vaut souvent le coup. choisissez bien la formation qui vous aidera à élever votre potentiel et dont le programme sera utile à votre projet et coeur de métier.
  • Marché du travail compétitif: L’industrie cinématographique est réputée pour sa compétitivité, en tant que photographe c’est quelque chose que l’on connait. Se démarquer par sa créativité et utiliser une bonne communication est souvent la clé du succès.

Perspectives de carrière après une formation en cinématographie

Les diplômés en cinématographie peuvent envisager diverses carrières, telles que réalisateur, scénariste, directeur de la photographie, monteur, ou producteur. Sauf si vous envisagez de vous reconvertir dans le cinéma, le photographe qui suit une telle formation pourra prétendre à élargir son champ d’action dans des domaines émergents comme la création de contenu numérique, la production pour les plateformes de streaming, et la réalisation de vidéos pour les réseaux sociaux.

C’est pour ces dernières raisons que le photographe a tout intérêt à envisager cette option. De nombreuses marques et entreprises se sont tournées aujourd’hui vers la vidéo, car leur présence sur les réseaux sociaux est très demandeur.

De nombreux professionnels du cinéma ayant suivi une formation spécialisée ont réussi à laisser leur empreinte dans l’industrie, en travaillant sur des films acclamés, des séries télévisées populaires, et des projets innovants dans le domaine du numérique.

Conclusion

Depuis toujours les photographes s’inspirent du cinéma pour la mise ne scène de leurs photos, la lumière, les cadrages … La formation cinématographique est un chemin enrichissant pour ceux qui aspirent à une carrière plus riche en créativité et liée avec son temps.

L’apprentissage de la vidéo offre une combinaison unique qui permet de relever les défis d’une industrie en constante évolution. Avec les bons outils et la bonne formation, les possibilités sont vastes, ouvrant la voie à des carrières créatives et dynamiques, autant dans la photographie que dans le cinéma.

Et vous, vous en êtes où avec le format vidéo ? Dites -moi tout dans les commentaires !